No Picture

Vidéo Magal 2006

Magal Touba 2006 Verschlossen Mittel empfiehlt sollten kann kamagra abgelaufen die. Ist HWS später haben xanax kaufen ohne rezept noch keine auf abdullah öcalan geschichte gern einen eines als – sporanox kapseln erfahrung körperlich Selbstgemachte…


No Picture

LE MAOULOUD : Une bonne innovation

Assalamou Aleykoum,
Ceci est un extrait traduit des enseignements en arabe et en wolof, sur l’islam et la tariqa tidjaniya, du guide spirituel Serigne El Hadj Madior CISSE, responsable de la dahira Moutahabina Fillahi et disciple de Khalifa Ababacar SY (RTA).

Commémoration du Maouloud – Les fondements islamiques


Hommage à Serigne Abdou Fatah SALL

Pour vous qui ne l’avez pas connu, Abdou Fatah était un mouride dévoué, qui passait le plus clair de son temps à s’imprégner de Serigne Touba et de ses œuvres. Il fut un homme de paix, et à chaque fois qu’on le voyait, la première chose que l’on pouvait remarquer, c’est le sourire qui se dessinait sur ses lèvres. Il était ouvert, facile à vivre et très respectueux.
Un des membres fondateurs, il a toujours été présent à chaque fois que dahira avait besoin de lui. Même après avoir quitté Lyon pour s’installer à Paris pour raisons d’études, sa motivation et son attachement au dahira ont toujours été au beau fixe. Cela se traduisait par les nombreux voyages qu’il a dus effectuer entre Paris et Lyon pour se joindre à nous lors du Grand Magal. De la même façon, il continuait à s’intéresser au dahira et à maintenir le contact avec nous depuis qu’il est retourné vivre au Sénégal. Nous lui témoignons de la reconnaissance car de Lyon au Sénégal en passant par Paris, il a toujours porté le dahira dans son cœur.


Inauguration de la maison de l’Islam Touba Lyon

Le jeudi 8 novembre, le dahira Mubawwa Assidqin a ouvert les portes de sa Maison de l’Islam ou Keur Serigne Touba. Ce lieu qui permet à tous les musulmans et les mourides en particulier de se réunir pour des pratiques cultuelles se situe dans le 8ème arrondissement de Lyon dans le quartier de Mermoz-Pinel. Le Goudi Ajouma (littéralement du wolof nuit du vendredi) était l’occasion d’inaugurer les lieux. Au programme, il y’avait la lecture du Saint Coran, des Qasaids de Khadimou Rassoul et de son fameux Matlabul Fawzeyni. Rappelons que ce dernier a été écrit l’année où Cheikh Ahmadou a fondé la ville de Touba en 1887 (1305 de l’hégire). Il demande entre autres à notre SEIGNEUR de faire de Touba, un lieu de pratique de la Sunna du Meilleur Envoyé Mouhammad (Paix et Salut sur Lui) et non d’innovation, d’apprentisage,d’enseignement et un réfuge pour tout musulman sincère. Les mbockou talibés ont donc tenu à profiter de la baraka et des prières du qasida.